Post thumbnail

Cette nouvelle année a commencé sur les chapeaux de roue, avec ce nouveau major « IEM Katowice » 2019. Des résultats satisfaisants de nos deux équipes Françaises, un S1mple tout juste monstrueux qui confirme son statut de meilleur joueur du monde mais aussi les prestations exceptionnelles de l’équipe « Renegades », le parcours époustouflant de l’équipe « Ence » provenant du Minor Qualifier (Europe) pour défier l’équipe « Astralis » en final (les grands champions de ce major), l’équipe Danoise n’a cédée, au passage, qu’une seule carte durant toute la compétition.

Les Quarts de Finals

Astralis vs NIP : Pour première carte, Mirage pourtant convaincant précédemment fasse à « Vitality » (16-7) « NIP » se voit prendre une vrai leçon de CS s’inclinant 16-2. La seconde carte s’est vu être différente, les suédois ne se sont pas laissé abattre et ont montré un meilleur visage faisant quelques frayeurs aux Danois, mais en vain. NIP s’inclinera finalement 16-14.

Renegades vs MIBR : Avec un parcours exceptionnel et ne perdant qu’un seul match jusque-là, « Renegades » se heurta violementaux anciens « SK-Gaming » perdant la premièrec arte sur Dust 216-6.Les Australiens ne déméritent pas et réalise alors une meilleure prestation surTrain mais malgré tout, ils se verront perdre cette deuxièmecarte16-12.

NAVI vs Faze : Un S1mple discret et des Faze fébriles tout au long de ce BO3, Inferno s’est vu être 50/50 mais Navi arrivera à prendre son envole dans les derniers rounds grâce à un « Electronic » et un « Flamie » de très haut niveau tout au long de cette première carte, leur permettant de la remporter 16-13.La deuxièmecarteMirage fut très surprenante, non pas par le score final 16-7 concédé par « Faze », mais un jeu d’équipe et la manière sans individualité, une équipe Navi sous un autre visage et ce n’est pas pour déplaire.

ENCE vs Liquid : La première carte de cette affiche a était Mirage, sur la quel les Finlandais on battu les Nord Américain 16-11. Malgré le score, l’équipe « Liquid » n’a pas déméritais mais on pouvait sentir que les récents changements  dans l’effectif n’avait pas apporté que du bon. Les « ENCE »affichant de très bon résultats en challengers stage ont continué de joué avec des nerfs d’acier et s’imposeront avec le mentale pour cette deuxième carte 19-16 sur Inferno.

Les Demi-Finales

Astralis vs MIBR : Les Brésiliens choisissent intelligemment comme première carte,Overpasssur laquelle les Danois sontles moins efficaces statistiquement. Le spectacle était au rendez-vous les deux équipes se rendaient coup pour coup, les 30 rounds disponibles avant overtime on bien tous eu lieu. Malgré des « MIBR » acharnés arrivant à tenir la machine Danoise jusqu’à 14-14, « Astralis » se verra gagner cette première carte 16-14. Ce BO3 se conclue sur cette deuxième carte,Inferno. Un score final de16-7 durant lequel les Danois maitriseront entièrement le débatet n’aurontlaissé aucune chance aux Brésiliens.

ENCE vs NAVI :Malgré un S1mple de gala, « Navi » s’est incliné 16-14 sur Train (première carte choisi par ENCE). Dust 2 comme seconde carte (choisi par Navi) fut une autre histoire, comme face à « Faze » Zeus et ses hommes ont montré un tout autre visage et réussiront aisément à remporter la victoire 16-3. Un BO3 de référence, un match à retournement, cette dernière carte sur Mirage a était extraordinaire. D’un œil extérieur nous pourrons dicter un simple match de Counter-Strike avec deux très bonnes équipes de niveau équivalentes. Mais vue d’un passionné, cette dernière carte fut intense et insoutenable, faisant vivre toutes les émotions. Après le 18ème rounds (12-6 pour Navi à ce moment là)tout à basculé, un comeback époustouflant des Finlandais (en ct) arrivant à rejoindre les nord Asiatique 13-13 (en toute fin de partie). ENCE arriva à inscrire le 15ème round faisant écrouler Navi et leurs permettant de remporter ce BO3 16-14 et se qualifier pour la Grand Final.

Finales

Des matchs à sensations inattendues, des rebondissements de situations, des parcours exceptionnels, ce major marquera les esprits.Un BO3 avec pour première carte Train (choisi par ENCE, en confiance dessus depuis leur dernier match), une bataille stratégique fait rage.Remportée malgré tout et sans étonnement par « Astralis » (les grands favoris) qui auront été inquiétés seulement en toute fin de match par une petite remontée des Finlandais de quatre rounds consécutifs, concluant cette première carte 16-11 en faveur des Danois. Malheureusement la deuxième carte sera la dernière laissant un goût amer dans la bouche des Finlandais, les Danois s’imposeront sans difficultés 16-4 sur Inferno grâce à un side Terro monstrueux. Pour certains, cette finale aura un goût de déjà vu, « Astralis » remporte leurs deuxièmes majors consécutifs sur trois en trois ans. Accumulant des statistiques ahurissantes, arriveront-ils à persister sur cette lancée, ou laisseront-ils un jour la possibilité à d’autres équipes de les rejoindre au sommet ? A suivre…

Les tournois CS:GO à ne pas rater en 2019

Mais qu’avons-nous à se mettre sous la dent suite à ce major ? Et que nous réserve la suite de cette nouvelle année?

Les immanquables

  • EsportsChampionshipSeriesSeason 7– Europe, du 11 Mars au 09 Mai
  • EsportsChampionshipSeriesSeason 7 – North America, du 11 Mars au 09 Mai
  • World Electronic Sports Games 2018 Female, du 13 au 16 Mars
  • ESL AU & NZ Championship – Season 8: Online Stage, du 12 Mars au 11 Avril
  • ESL Pro League Season 9 (South America), le 16 et 17 Mars
  • Inter Extreme Masters XIV – Sydney (Asia), du 19 au 24 Mars
  • ESL Pro League Season 9 (America), le 16 et 17 Mars
  • BLAST Pro Series: São Paulo 2019, le 22 et 23 Mars
  • United Masters League Season 1, du 29 au 31 Mars
  • BLAST Pro Series: Miami, le 12 et 13 Avril
  • Charleroi Esports, du 12 au 14 Avril
  • ESL Pro League Season 9–(Europe, Americas, Oceania, Asia), du 12 Avril au ?? Mai
  • ESL AU & NZ Championship – Season 8: IEM Sydney Derby, du 16 au 18 Avril
  • DreamHack Open Rio de Janeiro, du 19 au 21 Avril
  • Intel Extreme Masters Season XIV– Sydney, du 30 Avril au 05 Mai
  • BLAST Pro Series: Madrid, le 10 et 11 Mai
  • DreamHack Masters Dallas, du 22 Mai au 02 Juin
  • ESL AU & NZ Championship – Season 8, en Juin
  • ESL Pro League Season 9: Finals, en Juin
  • EsportsChampionshipSeriesSeason 7– Finals, du 06 au 09 Juin
  • DreamHack Open Summer, du 15 au 17 Juin
  • ESL One: Cologne, du 02 au 07 Juillet
  • Good Game League, le 13 et 14 Juillet
  • StarLadder Berlin Major, du 20 Août au 08 Septembre
  • DreamHack Open Montreal, du 06 au 08 Septembre
  • ArcticInvitational 2019, le 14 Septembre
  • DreamHack Open Rotterdam, du 18 au 20 Octobre
  • DreamHack Open Atlanta, du 15 au 17 Novembre
  • DreamHack Open Winter, du 29 Novembre au 01 Décembre
  • DreamHack Open Sevilla, du 13 au 15 Décembre