G2 Perf mais ne gagne pas (IEM Katowice)

G2 Perf mais ne gagne pas (IEM Katowice)

L’IEM Katowice est l’un des tournois les plus attendus de ce début d’année.

D’une part pour le spectacle mais également pour la performance de certaines équipes suite à des changements. Des équipes comme NAVI, G2-ESPORT ou encore NIP espèrent renaître de cette trêve hivernale.Cet IEM Katowice 2020 accueil 16 équipes réparties en deux groupes, le groupe A et groupe B (https://www.intelextrememasters.com/season-14/katowice/csgo/standings/#?matchday=1). Il propose des matchs à relégation en lower group pour les perdants des quarts et demis finales, puis à élimination. La totalité des matchs se disputeront en BO3. La grande affiche des quarts de finales du groupe A oppose Navi à FazeClan.

Les statistiques ne trompent pas et c’est belle et bien la formation russophone qui remporte ce bo3 2-1.Pour les autres écuries vainqueurs (Vitality, Astralis et Fnatic), ce premier tour se passe sans accro remportant toutes leur match 2-0.

Concernant le groupe B pas plus de surprises.

Mousesports remporte leur bo 2 à 0 contre Tyloo, G2-ESports fait bonne impression contre 100 Thieves (2-0), Virtus pro (ex-Gambit) font marque de présence en s’inclinant 2-0 contre Team Liquide et Mad Lions n’a pas démérité mais n’a pas fait le poids contre la structure américaine Evil Geniuses.

Le format de ce tournoi propose aux perdants des quarts et demis finales de chaque groupe de s’affronter en « lower group » se déroulant elle aussi à élimination direct avec un quart, une demi et une finale.

Les demi finales de groupes proposaient de belles affiches.

Tout d’abord, dans le groupe A, Astralis arrive à se qualifier en finale face à vitality.

Partiel sur overpass (16-9) mais accrocheur sur vertigo (22-19), Vitality ne démérite pas mais laisse filer l’équipe danoise en finale (2-0). Le second match a opposé en toute logique NAVI à Fnatic. La première carte se voit être de_dust 2, c’est dans un élan d’autorité poussé par un Krimz en grande forme que fnatic vient clore cette première carte (16-7).

La seconde carte se devait d’être disputée en profondeur, NAVI en sursaut d’orgueil accompagne le réveille de son joueur star (s1mple) et arrache la victoire, retenant les suédois (16-14) pour une troisième carte.Mirage vient conclure ce bo3, Fnatic dans la douleur après avoir concédé (10-5) en attaque, corrige NAVI en leur laissant seulement 2 rounds et remporte cette dernière carte (16-12).

Vient alors le tour du groupe B.

Premièrement G2-Esports vs Mousesports. C’est encore une fois de_dust 2 qui vient lancer les hostilités, à la grande surprise G2  remporte leur premier side; le side terro (12-3). Mais qui aurait pensé qu’à 4 manches de la victoire G2 échouerait ? Cela est pourtant arrivé, c’est avec la manière que Mousesports vient pétrifier la structure franco-serbe en remportant ce premier b0 (16-13). Comment G2 vont réagir? Sont ils capable de passer ce cap sans se laisser submerger comme vécu au paravent ? C’est sur inferno, pick de Mousesports que G2 se rattrape et vient forcer la 3ème carte (16-6). Nuke troisième carte !Nous sommes passés par toutes les émotions dans cette confrontation, mais qui se présentera en finale ?

Les grandes références pourraient nous répondre que c’est le side terro qui fera la différence. C’est avec brio et force de caractère que G2 remporte son side terro 9-6 puis vient conclure ce bo3 (16-7). Un dernier match reste à se disputer et pour certains, sans doute de grands fans du rock and roll, ce serait la plus belle affiche de ces demis finales.

Team Liquid vs Evil Geniuses.

Sur un pick de Team Liquid, overpass se défile aussi vite qu’elle a pu être choisie (16-7 pour Liquid). Nuke apparaît en tant que deuxième carte (pick de Evil Geniuses) et en toute logique des questions se posent. Dans une lutte acharnée (11-4, 11-4) l’overtime se profile. C’est un Ethan décisif qui offre la victoire à Evil Geniuses pour une 3ème carte (19-15). Inferno offre à ces 2 équipes la possibilité d’aller en finale.Lancée par un side terro bien maîtrisé, Team Liquid remporte sans grande difficulté cette dernière carte (16-10) et s’ouvre les portes de la finale de groupe.

Les finales de groupes.

Groupe A, Astralis vs Fnatic. A la surprise générale, cette finale ne s’est pas déroulée avec l’engouement attendu. Le premier pick, celui de Fnatic, fut overpass mais qu’importe. Les danois déroulent et gagnent (16-9). Les fans s’inquiètent mais espèrent, en vain.Deuxième carte, pick d’Astralis, Vertigo vient crucifier les suédois (16-8). Les rumeurs débutent, la machine danoise est-elle de retour pour une nouvelle année ? Dans le groupe B, nous retrouvons G2 qui doit s’affirmer et pas contre un n’importe qui!(Team Liquid). G2 pick dust 2 et prouve que l’équipe peut être à la hauteur. Hunter clutch et conclu (16-11). Liquid répond en pickant Vertigo.Tout le monde sait alors que G2 peut craquer, mais pas aujourd’hui.Nexa prend la main de ses partenaires et les mène en playoffs(16-10).

Entre temps, les lowers groups.

Nous retrouvons en finale du groupe A, NAVI vs Faze Clan. Une bataille acharnée est lancée, Faze remporte la victoire sur Nuke (16-8).NAVI réplique en menant sur dust 2 (16-6). Les deux équipes nous éblouissent mais seule une pourra accéder aux playoffs. Inferno débute et un détail fait la différence. Lorsque l’ex meilleur joueur du monde est en tête nous avons à faire à 5 génies de Counter-Strike. Faze Clan se bat, ne démérite pas mais s’incline sur le fil (16-14).

Dans le groupe B une surprise nous attend, 100 Thieves.

Mousesports les affronte en B03 pour une qualification en playoffs  des 100 Thieves. Les cartes furent alors Inferno, Dust 2 et Nuke. A croire qu’ils le font exprès ! Et c’est partit pour Inferno, Mousesports libère ses individualités et remporte la première carte (16-10). Tout les monde les voit bien partis pour remporter ce bo3 cependant…Sur le pick de Mousesports (dust2), l’équipe Australienne remporte la deuxième carte avec le collectif (16-8), laissant malgré tout un Woxic premier au scoreboard. Comme troisième et dernière carte avec ce qu’on pourrait nommer d’habitude, voici de nouveau Nuke. Dans un duel qui tient ses promesses jusqu’au bout, 100 Thieves remporte son ticket en playoffs avec régularité (8-7, 8-7).

En route pour les playoffs.

100Thieves après un retour inespéré affronte Fnatic en quart de finales.

Inferno est pick par les Australiens en première carte. Ce match palpitant oppose deux équipes n’arrivant pas à se départager. Suite aux 30 premiers rounds (remportant leur side 10-5), arrive l’overtime. Malgré un Brolan en dessous tout au long de cette première carte, les suédois ressortent vainqueurs en ne cédant qu’un seul petit round (le premier) sur cet overtime, et  récupère un joker dans ce bo3.

La seconde carte est mirage, pick de Fnatic et une surprise attend le public. C’est statistiquement une copie conforme de la première carte à l’exception des sides qui ont été gagnés 9-6. C’est dans un BO3 apprécié du public (sans une seconde de répit) que Fnatic se qualifie pour les demi finales. Le deuxième BO3 de ces quarts ont opposé Team Liquid à NAVI. Une affiche très régulière du top niveau counter-strike. NAVI pick Dust2 une carte de référence de la structure russophone et pour preuve, un début de side (terro) irréprochable (10-5) vient les conforter pour leur victoire 16-11. La seconde, choisie par les Américains sera Mirage. Navi remporte le premier side (ct) 9-6.C’est dans les derniers rounds que Liquid créée la frayeur en remontant de 15-9 à 15-13. Malgré tout, NAVI s’impose 2 à 0 avec un dernier round offert par flamie en 1v2 (https://www.hltv.org/matches/2339399/natus-vincere-vs-liquid-iem-katowice-2020).

G2-ESPORTS en demie finale.

Avec une communauté plus que motivée à l’idée de voir son équipe franco-serbe disputer sa première demi finale de l’année, plus aucune excuse.

Voici les gros poissons et il faut gagner. Ce n’est pas NAVI mais bien Fnatic que G2 doit combattre.Le map pick compte une petite originalité à la différence des matchs précédents, en incorporant Train en troisième carte après Inferno et Dust2. Comme souvent précisé, un premier side gagné 10-5 annonce du bon pour l’équipe concernée, et c’est ce qui va sourire à G2 qui remporte la première carte 16-12 après un beau 10-5 en CT.

Puis Dust2 à charge de revanche pour Fnatic, mais restant malgré tout le pick de G2. Golden se rattrape de ses quarts de finale et porte la Suède pour une troisième carte, victoire 16-11. Train est alors lancée, c’est l’une des seules fois que les fans pourront l’apercevoir dans cet IEM. Pour rappel, les Français sont plutôt à l’aise sur celle-ci.

G2 commence en ct et gagne 9-6 mais rien est encore joué.Beaucoup savent que le side terroriste peut être très compliqué, surtout contre les meilleures équipes du monde, mais les Français s’imposent avec un super side 7-6, venant clôturer ce dernier match 16-12.

NAVI contre Astralis : un grand classique du top mondiale de ces dernières années allant souvent en faveur des Danois. Mais laisseront-ils cette fois place à une exception à charge de revanche de toutes ces finales perdues? NAVI a la rage. Une rage incontrôlable, NAVI est en fureur ! Dust2 puis Nuke et aucunement besoin de Train, NAVI à la soif de vaincre.Un s1mple de gala vient écraser 16-5, 16-5 ce qu’on appelait dans le temps la machine danoise.

Une équipe dans le cœur des français est en finale !

Les changements annoncés au début de ce chapitre sont ils responsables du succès des deux équipes finalistes ? G2-ESPORTS vs NAVI en grande finale.Avec le dernier match de NAVI écrasant Astralis, G2 doivent-ils s’inquiéter ? Dans ce BO5 NAVI renverse tous les codes, à commencer par enregistrer un joueur sous le nom de “Perfect”, en faisant de lui un figurant.

G2 perd alors sur la carte Nuke 4 à 16.

Une erreur de parcours diront certains mais si ce n’était que la différence de niveau qui sépare en vérité ces deux équipes ? Alors, pour se relancer, G2 conteste et donne du fil à retordre sur Dust2. Mais à quoi bon? S1mple voit ses coéquipiers en détresse et relance la machine. Il vient, avec son équipe, de dérober cette deuxième carte à G2 16-13. On se le rappelle, c’est un B05 tout est encore possible.Il est vrai, cela dit Natus Vincere de son nom complet, inflige un score encore plus déroutant à la structure franco-serbe, et abrège cette finales au goût amère 16-02 sur Mirage.

Voici en images les récompenses (source:HLTV).

Laisser un commentaire