You are currently viewing Les leaders de la compétition

Les leaders de la compétition

Mais alors, quelles sont leurs différences ?

Tout d’abord, Faceit accentue la collaboration avec les organisateurs extérieurs alors qu’ESEA évolue en quasi totale indépendance. De plus, la plateforme nord-américaine propose un véritable circuit vers l’une des plus prestigieuses ligues professionnelles. Enfin, l’organisation londonienne propose de nombreuses qualifications ouvertes sans tarification d’entrée pour d’importantes compétitions.
En résumé, la subtilité relève de la complémentarité d’un point de vue utilisateur, tous deux possèdent de nombreux avantages mais également certains inconvénients comme, le degré de tarification (ESEA) ou encore le support non prioritaire si vous ne possédez pas d’abonnement (Faceit).

Les divisions ESEA …

Les divisions ESEA sont au nombre de cinq et une particularité exclusive reste à souligner, chacune d’entre elles se divisent également par région. Le but étant d’offrir la meilleure expérience en ligne à ses joueurs et quelques critères entrent en compte. Par ailleurs, certaines régions ne possèdent pas encore les cinq ligues à son conteur, en raison de récentes créations. Par exemple, la connexion ou encore le décalage horaire ont poussé la plateforme à ouvrir ses portes aux sept climats majeurs : l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Asie pacifique, l’Australie, l’Afrique du Sud, ainsi que tout récemment ajoutés, le Brésil et le Moyen-Orient.

Désormais, la politique de participation de la plateforme impose aux utilisateurs de posséder une fiche d’équipe qui s’acquiert en début de saison et qui nécessite les frais d’inscription et l’abonnement pour chacun des joueurs participants, coach inclus. Et oui, pour rejoindre les serveurs mis à disposition par ESEA, il est indispensable de posséder un abonnement en plus du reste. À noter qu’au plus votre équipe est promue en divisions supérieures au plus les frais d’inscription à la ligue concernée augmente. Comme quoi gagner peut aussi coûter cher.

et les championnats nationaux

Les championnats nationaux sont accessibles aux pays les plus actifs de la plateforme comme la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Australie, l’Inde et bien d’autres.

Les qualifications Faceit

Grâce à la liste des tournois proposés, il est devenu simple et rapide de concevoir un calendrier des qualifiers de prestige. En moyenne, 500 équipes sont attendues dont tous les gros noms de la scène qui ne possèdent pas de ticket d’invitation. De quoi alors décourager les plus frêles d’entre elles. La plupart des compétitions accessibles sur la plateforme sont gratuites d’entrée. Cela signifie alors qu’il faut au préalable avoir créé une équipe sur la plateforme et y avoir le nombre attendu de joueurs, soit en toute logique “cinq” sans comptabiliser le coach.

Récapitulons

Faceit applique une vision Européen du monde de l’Esport en offrant la possibilité à ses utilisateurs de devenir acteurs de la plateforme. Ceci, en organisant diverses activités accès sur l’esprit de compétitivité et ce, gratuitement. Également, la force de l’infrastructure londonienne réside dans le circuit individuel de son matchmaking offrant aux joueurs des qualifications fermées à la Faceit Pro League Challenger puis à la Faceit Pro League, terrain de jeu (le matchmaking privé) des plus grands joueurs du monde.

De l’autre côté, ESEA avec sa vision Américaine, la plateforme se projette davantage sur un système de classification Internationale par région et par division. Celle-ci se développe grâce à des d’abonnements obligatoires pour tous ses utilisateurs afin de participer à quelconque événement. Enfin et à l’inverse, la doublure de ESL offre une véritable expérience dédiée aux équipes ainsi qu’un chemin vers la Pro League en équipe.

Et la place du management dans tout ca ?

Rendez-vous la semaine prochaine pour la troisième et dernière partie.
Suivez nos champions et notre actualité Esport sur les réseaux sociaux:

Laisser un commentaire